Accueil Institut Jamawue

Centre de Documentation, d'Analyse et de Recherches

Un véritable Think Tank au service de la Côte d'Ivoire et de l'Afrique

Aujourd’hui, le droit d’accès à l’information est unanimement reconnu comme un moyen de promotion de la responsabilité démocratique du citoyen et de la bonne gouvernance des dirigeants. Il participe au renforcement de la légitimité des autorités publiques et de la confiance des citoyens en elle. C’est dans cet esprit que le gouvernement a promulgué la loi n° 2013-0867 du 23 décembre 2013 relative à l’information d’intérêt public. L’institut Jamawue, qui s’était déjà inscrit dans cette dynamique depuis de nombreuses années a décidé d’élargir le champ de ses activités à d’autres sources de documents administratif que le journal officiel. A la différence d’un organisme public, il a pour ambition de répondre aux besoins concrets des citoyens en la matière loin des présentations complexes.

L’activité principale de l’Institut consiste en :

  • la collecte des documents administratifs d’intérêt public 
  • leur traitement pour produire des informations de synthèse plus faciles d’accès et plus compréhensibles au grand public;
  • leur analyse en vue d’élaborer des propositions destinées au Gouvernement notamment dans le domaine des politiques publiques;
  • enfin la publication des informations par le biais de son site internet www.jamawue-ci.com, et leur mise sur des supports de stockage et des documents papiers, à son siège et à ses bureaux.

Pour toutes autres informations, veuillez contacter l'Institut.

budget
journal officiel

Nos produits


Actes législatifs et reglémentaires (Alegre)

Un dispositif pour permettre au plus grand nombre de connaître les lois et règlements. Avec sa collection de JO qui s’étend sur 57 années , composée de plus de 130 000 textes enregistrés, vous avez la possibilité de faire des recherches et retrouver les références des textes dans la collection. En outre, des données de synthèses établies périodiquement sont disponibles.


Gouvernement (Gouvern)

Ce module donne la composition des différents gouvernements qu’a connus l’Etat de Côte d’Ivoire de 1959 à nos jours. Ainsi que tous les produits dérivés notamment :


Titres fonciers

Les possibilités offertes par le module « Titres Fonciers » :

  1.  Retrouver à partir du nom du bénéficiaire les références des documents fonciers (ACP, ACD, titre foncier, section cadastrale) et surtout le journal officiel dans lequel ces documents ont été publiés.
  2.  Localiser dans la section cadastrale donnée, le terrain en question :

logo Gouvern

Savez-vous que ?

L’avant-projet de la loi portant révision de la constitution, annoncée par le président de la république lors de son allocution du 7 août, est disponible.

La Côte d’Ivoire compte, au plan de l’administration territoriale, 31 régions administratives, 108 départements dont 21 préfectures de région et 87 préfectures de département, 510 sous-préfectures, 197 communes et 8000 villages.

L’Administration publique ivoirienne comptait à fin 2015, 36 départements ministériels, 36 cabinets ministériels, 25 inspections générales, 40 inspections techniques, 52 directions générales, 405 directions centrales, 429 directions régionales, 580 directions départementales.

Le Gouvernement ivoirien est représenté à l’extérieur par 52 représentations diplomatiques dans 114 pays, soit 64 pays sans ambassadeurs, par 9représentations auprès des organisations internationales, 9 délégations du tourisme, 22 services d’attachés de défense, 4 consulats, 3 missions culturelles, 8 missions commerciales, 2 services économiques et 4 missions liées aux ressources animales et halieutiques.

Le président Blaise Compaoré a été naturalisé ivoirien le 17 novembre 2014 par décret n°2014-0701 du 17 novembre 2014.

La Côte d’Ivoire compte 119 commissariats de police.

Nos Partenaires